Alizée Gamberini

PR & model

  Scroll down to read

Alizée Gamberini

PR & model

Interview

1/2

Alizée doesn't have a lot of time. Between her job, her projects and her passions, you have to move fast to follow the flow.

When you finally get her attention, you understand that Alizée has a limitless energy, full of emotion.

Her last project, Emotional Person is in her image: creative, raw and efficient.

Welcome in the busy world of Alizée

Who are you?

Alizée Gamberini, 25 ans, scorpion, d’origine italienne. J’ai fait la quasi totalité de mes études de droit à l’Université Montpellier 1 puis, j’ai terminé à Assas (Paris II) pour faire un Master 2 en Droit de la communication et des Médias. Mon père était dans la publicité et ma mère ex-mannequin, donc je pense avoir toujours un peu baigné dans ce milieu de la communication et de la création. J’ai créé mon blog il y a environ 2 ans mais tout a vraiment commencé pour moi une fois arrivée sur Paris. J’ai eu la chance d’enchainer les collaborations, shootings et événements. Cela m’a permis ainsi de comprendre ce que je voulais faire mais surtout ne pas faire, ne pas devenir. Je n’ai jamais vraiment su ce que je voulais devenir, je saisis les opportunités, je marche au feeling et je veux être heureuse. Me lever chaque matin sans regretter.

How can you explain your job to your mother?

Aujourd’hui, je suis attachée de presse dans un bureau de presse parisien. J’ai fait mon stage de fin d’études ici afin de me constituer un fort réseau dans le monde des journalistes et des influenceurs. Je reviendrais plus tard dans le monde juridique, j’aimerais beaucoup intégrer les services juridiques des magazines de mode en espérant qu’il existe toujours d’ici quelques années. J’aime aussi beaucoup les « néo magazines », comme je les appelle, Antidote, Whatevr Fanzine, Millenials, etc. Bref, aujourd’hui je gère l’image de certaines marques. A coté de cela, j’ai donc créé un blog sur lequel je poste régulièrement toutes les séries de photos que nous réalisons avec des copains photographes pour des marques avec lesquelles je suis en collaboration rémunérée. Cela me prend un temps fou heureusement que je suis hyperactive. Oui, on peut dire que je mène une double vie. No pain no gain.

What is you favorite book to quote during a date?

Je n’ai pas vraiment de livre préféré. J’apprécie chaque livre que je lis. En ce moment, je lis un roman fabuleux, « Tiens ferme ta couronne » écrit par Yannick Haenel. Il a d’ailleurs remporté le Prix Médicis 2017.

When / where do you feel the most creative?

Au réveil, je regarde mon plafond et je réfléchis à 1001 choses avant de pouvoir me lever. C’est comme un feu d’artifices dans ma tête. Outre cet instant propice à l’inspiration et à la création, je dois avouer que cela peut m’arriver à n’importe quel autre moment de la journée. Ce sont des petits éclairs de création. Une rue dans laquelle je marche, un livre que je lis, un vêtement en vitrine, la voix d’une personne, etc.

What is usually your favorite month?

Juillet, car c’est généralement le mois où mon père nous dit de choisir une destination et on y reste pendant un mois.

Shooting

2/2

Which song do you ask to the DJ when you are drunk?

KC & Sunshine Band - Shake Your Booty. Evidemment.

What is the oldest object that you have?

Mes cahiers de vie. J’ai pris l’habitude de tout écrire depuis mes 10 ans et de coller tout ce qui peut être collé dedans (tickets de cinéma, photos, cartes postales, petits mots, etc).

What is your mood on Sunday evening?

Tout dépend de si je suis sortie samedi soir. Si je suis sortie, je dors surement dimanche après midi. Si je ne suis pas sortie, je suis du genre à mettre la musique à fond dans mon appartement, m’habiller, aller manger des huitres au marché de bastille puis marcher jusqu’à chez moi pour respirer un peu.

When you pretend to be busy, what do you really do?

Je regarde un épisode d’une série dans mon lit, tout en étant sur mon téléphone et avec des magazines sur mon ventre. What was your last surprise? Je suis malheureusement le genre de personne qui devine toujours les surprises, ça me fait beaucoup souffrir d’ailleurs. Mais dernièrement mon copain m’a caché sous mon oreiller une petite peluche souris que je voulais trop acheter car je la trouvais vraiment trop mignonne et quand j’ai soulevé l’oreiller j’ai hurlé tellement j’étais contente. Pour le coup j’étais surprise je crois.

Which object make you nostalgic?

Les albums photos me rendent très nostalgiques. Je peux passer des heures, voire même des journées, à regarder les collections de photos que mes parents ont faites de nous, ma soeur, mon frère et moi. Mon père a également réalisé des films de toutes nos vacances. Je suis obsédée par l’idée de perdre un jour les gens que j’aime, j’essaye d’enfouir ce sentiment au fond de moi pour ne pas trop en souffrir, mais c’est vrai que cette idée de mort m’habite et quand je regarde le temps qui passe je ne peux qu’être nostalgique.

Write the first 10 words you have in mind?

Qu’est ce que je peux bien faire de plus pour réussir.

If you have to spend 1 month somewhere alone where do you go?

Je rêverais de partir seule en Russie à Saint Petersburg pour apprendre le russe.

What is your idea of happiness?

Etre dans un endroit où je me sens bien avec ma famille, ma chienne Ice et des nems (nota bene faire une réserve de nems au cas où survienne la fin du monde).

Playlist

Better Person - Sentiment
Exotica - Des larmes sur ses disques
Promise Keeper - Bland Luxury
TOPS - Anything
Vladimir Cosma - Gotta get a move on
Etienne Daho - Il ne dira pas
Fleetwood Mac - Little lies
Rendez-vous - The others
Véronique Sanson - Amoureuse
Roméo Elvis - J’ai vu
Phyllis Nelson - I like you
Steve Monite - Only you
Bibi Flash - Histoire d’un soir
Marc Chantereau - Gibraltar

Instagram feed